Cisco

Fondé en 1984 par Leonard Bosack et Sandra Lerner, un couple qui travaillait au service informatique de l’université Stanford, Cisco n’a pas été la première société à créer et vendre des routeurs mais Cisco créa le premier routeur multi-protocoles permettant d’interconnecter des réseaux utilisant des protocoles de communication différents. Cisco, dont le siège social se trouve à San José en Californie, tire son nom et son logo de la ville où elle a été fondée, San Francisco et son fameux Golden Gate Bridge. La société entre en bourse (NASDAQ) en 1990. Après le rachat de plus de 80 startup pendant la période liée à la bulle internet, Cisco Systems, est contrainte en 2001 de provisionner une charge, pour dépréciation d'actifs, de 2,2 milliards de dollars. Elle a régulièrement ensuite accru ses bénéfices de 2002 (1,8 milliard) à 2010 (7,8 milliards). Son CEO actuel (2005) est John Chambers. La spécificité de la gamme des produits Cisco est l’uniformité de son système d’exploitation. En effet, la majorité des produits Cisco utilise un système d’exploitation propriétaire nommé IOS. Entré sur le marché de la VoIP en 1999, Cisco Systems est, en 2009, parmi les premiers fournisseurs de solutions sur le marché de la téléphonie sur réseaux IP, incluant l’Internet Protocol (IP) et les systèmes de circuits traditionnels avec six millions de téléphones IP vendus de 1999 à 2005. Le 8 millionième téléphone IP a été livré à la Deutsche Bank en mai 2006. Les défenseurs du logiciel libre, en particulier la Free Software Foundation, négocient avec Cisco depuis 2003 pour qu'ils arrêtent de contrevenir à la GPL. La GPL oblige les entreprises qui diffusent des logiciels protégés par cette licence à fournir leur code source à leurs clients, ce que ne fait pas l'équipementier. Après 5 ans de négociation et devant le manque de coopération de Cisco, la FSF a porté plainte contre l'entreprise en décembre 2008. En mai 2009, un accord amiable a été trouvé. L'entreprise Cisco s’engage à rendre disponible le code source de ses produits Linksys, mais également à verser une contribution à la FSF. En juillet 2011, la société annonce qu'elle va se séparer de 9 % de ses employés (6 500 personnes) et vise une réduction cumulée de 15 % de son effectif, afin de réduire ses coûts et économiser ainsi 1 Mrd de dollars par an. Elle décide également de vendre son usine située à Juárez au Mexique (employant 5 000 personnes) à l'entreprise taïwanaise Foxconn. En novembre 2012, Cisco annonce le rachat de Meraki pour 1,2 milliards de $.